EDITO

Salut à tous,

Après des mois de travail intensif, un crowdfunding plus que réussi et pas mal d’obstacles surmontés, on réouvre enfin ce club mythique grâce à beaucoup de bonne volonté et le soutien de Buen Vivir ! On en a déjà beaucoup parlé donc on ne s’étendra pas ici, mais sachez qu’on est heureux de cet accomplissement et qu’on se réjouit de vous voir au Sounds !

Chaque mois, nous vous présenterons en quelques lignes la programmation, établie par un comité de 7 musicien.ne.s qui changent chaque trimestre. On commence donc avec toute la période de réouverture qui fait la part belle aux « légendes » du Sounds et se veut aussi être une façon de remercier et fêter Rosy et Sergio pour les 35 ans de musique qu’ils nous ont offerts.

Retour aux affaires et à la fête avec un ensemble transgénérationnel All Star regroupant des musicien.ne.s des deux communautés, habitué.e.s du Sounds, qui aura la mission de lancer les hostilités pour une grande jam session regroupant les meilleur.e.s musicien.ne.s de notre capitale !

On démarre ensuite la programmation « classique » avec un groupe d’hommage à Zappa et Bartók (si ça n’attise pas votre curiosité, qu’est-ce qui le fera ? ) avec rien de moins que Michel Hatzigeorgiou à la basse, suivi le lendemain par le quartet de la chanteuse sud-africaine Tutu Puoane entourée de musiciens d’exception.

La semaine suivante voit le retour des mythiques jam sessions, rebaptisées Sounds Good Sessions (chaque mercredi de 21 heures jusqu’au dernier survivant, entrée libre). Ce trimestre, ça sera Igor Gehenot, Wajdi Riahi, Eve Beuvens et notre directeur artistique, Joachim Caffonnette, qui officieront à tour de rôle en tant que maître.sse.s de cérémonie de ces messes nocturnes pas très catholiques ! Trois des figures les plus importantes du jazz belge se suivront ensuite sur la scène fraîchement reconstruite du Sounds : le plus beau son de trompette du royaume avec Bert Joris, une habituée des premiers temps du club et référence du piano jazz européen en la personne de Nathalie Loriers et enfin Philip Catherine, légende de la guitare, référence mondiale pour son phrasé unique ! Rien que ça !

La première du nouveau groupe maison « Sounds Swing Machine » aura lieu le 2 décembre, pour une soirée de feu avec le devant de la nouvelle scène ouverte aux danseur.se.s ! Changement de style radical le lendemain avec le groupe « The Workshop » qui invite une autre légende du club : Bo Van Der Werf. On terminera la troisième semaine avec un beau passage de témoin : la soirée d’adieu du Bravo Big Band. Souvenir d’un club dont l’existence fut aussi mythique qu’elle fut brève : ça sera le premier des trois big bands à se produire en moins d’un mois dans nos murs !!! Un événement ! Le big band suivant sera celui des étudiants du conservatoire néerlandophone de Bruxelles dirigé par le saxophoniste états-unien John Ruocco, l’occasion de découvrir les talents de demain à un prix mini. Félix Zurstrassen invite ensuite le virtuose brésilien Nelson Veras et le prodige britannique Kit Downes à le rejoindre aux côtés de notre tambourineur et star nationale Antoine Pierre. C’est aussi le retour des soirées rythm’n’blues, comme c’est le cas une fois par mois depuis 2001 ! Des soirées mythiques organisées par le Brussels Rhythm & Blues Club !

On enchaîne avec deux projets vocaux : David Lynx en duo avec Michel Hatzigeorgiou, suivi de la talentueuse chanteuse française Julie Erikssen qui sera accompagnée par un quartet de haute voltige. Pour finir cette période de réouverture, on fête le retour du Brussels Jazz Orchestra rue de la Tulipe ! Cet orchestre devenu mondialement célèbre a vu le jour sur les planches du Sounds en 1992. Le retour de l’enfant prodige, mieux qu’un come-back des Rolling Stones, un feu d’artifice, appelez ça comme vous voulez : une soirée à ne manquer sous aucun prétexte !!
« Y a un peu trop de champagne, je vous le mets quand même ? » Autour des fêtes de fin d’année, deux guitaristes seront à l’honneur : Fabrizio Graceffa et Julien Tassin. On se retrouve pour la fameuse soirée de Nouvel An du Sounds avec un groupe de salsa bien festive pour se réchauffer les fesses, oublier cette drôle de période de silence culturel et dire adios à 2021 !

Vivement vous retrouver, faire la fête, partager des émotions musicales, une bière ou un verre de vin ! Pour le début d’une aventure qui sera longue et joyeuse…

Joachim, Fanny et Manu.